Blog - Conférences

Nombre de membres 139 membres
   


Rubriques

Déplier Fermer Divers

Déplier Fermer Protection

Déplier Fermer Sortie

Déplier Fermer Communication

Déplier Fermer Documents

Déplier Fermer Réunions

Déplier Fermer Animations

Déplier Fermer Conférences

Derniers billets
Archives
11-2017 Décembre 2017
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Conférences

Les biefs du Pilat par Jean-Marc Hauth 11/14  -  par Marie_Claude

Vendredi 7 novembre 2014 Les biefs du Pilat -  par Jean Marc Hauth

Jean-Marc Hault, nous a parlé Ce vendredi d'automne pluvieux nous avons fait connaissance avec les biefs, qui sont des canaux à faible pente et assez étroits et dont le rôle est de conduire le surplus d'eau des ruisseaux à travers la forêt ou les prés pour répartir cet excédent dans des zones plus sèches. Jean-Marc HAUTH, président de l'association « Les Biefs du Pilat »,a commencé il y a trente ans à se passionner pour ces petits ouvrages d'art et en a créé un certain nombre dans le Pilat.

Il s'est heurté à de fortes résistances institutionnelles. Voir son blog Association des biefs du Pilat.

Il a une vision globale sur la question, nous a rappelé le rôle vital de l'eau, le lien entre eau, cultures et climat, et a évoqué l'effet très négatif des pratiques d'irrigation qui puisent l'eau dans des forages de plus en plus profonds, qui épuisent les nappes phréatiques, étendent les déserts, et sont suspectés de favoriser le changement climatique (par la modification du cycle de l'eau souterrain et dans l'atmosphère, les changements de la circulation des masses d'air chaud et froid, la modification des vents, le dégel de la calotte glaciaire…) Tout se tient, bien sûr.

Il estime qu'une gestion globale de l'eau, favorisant l'infiltration de l'eau par de petits biefs un peu partout dans le monde, et amenant l'eau là où il n'y en a pas assez, permettrait de limiter les inondations, de développer une agriculture respectueuse, d'agir favorablement sur le climat.

Les biefs du Pilat  Les biefs du Pilat

Les colibris

Vendredi 7 novembre 2014 Les biefs du Pilat -  par Jean Marc Hauth

Jean-Marc Hault, nous a parlé Ce vendredi d'automne pluvieux nous avons fait connaissance avec les biefs, qui sont des canaux à faible pente et assez étroits et dont le rôle est de conduire le surplus d'eau des ruisseaux à travers la forêt ou les prés pour répartir cet excédent dans des zones plus sèches. Jean-Marc HAUTH, président de l'association « Les Biefs du Pilat »,a commencé il y a trente ans à se passionner pour ces petits ouvrages d'art et en a créé un certain nombre dans le Pilat.

Il s'est heurté à de fortes résistances institutionnelles. Voir son blog Association des biefs du Pilat.

Il a une vision globale sur la question, nous a rappelé le rôle vital de l'eau, le lien entre eau, cultures et climat, et a évoqué l'effet très négatif des pratiques d'irrigation qui puisent l'eau dans des forages de plus en plus profonds, qui épuisent les nappes phréatiques, étendent les déserts, et sont suspectés de favoriser le changement climatique (par la modification du cycle de l'eau souterrain et dans l'atmosphère, les changements de la circulation des masses d'air chaud et froid, la modification des vents, le dégel de la calotte glaciaire…) Tout se tient, bien sûr.

Il estime qu'une gestion globale de l'eau, favorisant l'infiltration de l'eau par de petits biefs un peu partout dans le monde, et amenant l'eau là où il n'y en a pas assez, permettrait de limiter les inondations, de développer une agriculture respectueuse, d'agir favorablement sur le climat.

Les biefs du Pilat  Les biefs du Pilat

Les colibris

Fermer Fermer

Publié le 12/11/2014 ~ 11:25   Tous les billets   Haut