Programme des activités
 
Blog
Rubriques

Déplier Fermer Divers

Déplier Fermer Protection

Déplier Fermer Sortie

Déplier Fermer Communication

Déplier Fermer Documents

Déplier Fermer Réunions

Déplier Fermer Animations

Déplier Fermer Conférences

Derniers billets
Archives
09-2018 Octobre 2018
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
 ↑  
Tous les billets
Assemblée Générale 2016/10  -  par Clotilde

Samedi 29 octobre 2016 Assemblée Générale -

Association "CPN Le Colibri"

COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE

 DU 29 OCTOBRE 2016

Etaient présents :

Marc BISSON

Guillaume CHORGNON

Jean-Claude CLERC

Clotilde DARCHE, Trésorière Adjointe

Maurice DECLERCK, Trésorier

Régis DUMAS

Gaëlle DUMONT

Jean Luc JUTHIER

Véronique JUTHIER

Jacqueline LAMIRAL, Secrétaire

Jean LAVALLEZ

Benoît LONIER

Janick MANSANET

Eliane MAZARD

Jean MAZARD

Thierry MEJEAN

Jean-François MUZELLE, Président

Joëlle RAMOS

Michel RAMOS

Gisèle  PESARESI

*          *          *

Ordre du jour:

  • Présentation et adoption des bilans : moral, d'activité et financier
  • Projets 2015 / 2016 établi par l'ancien Conseil d'Administration
  • Election du Conseil d'Administration
  • Questions diverses

*          *          *

Présentation et adoption des bilans : moral, d'activité et financier

(pour les détails se reporter au rapport de présentation téléchargeable Compte rendu + présentation)

Le bilan d'activité est présenté par le Président Jean François MUZELLE et le bilan financier par le trésorier Maurice DECLERCK. Ces présentations font ressortir une année encore riche en conférences et animations sur des thèmes variés et instructifs.

Nous avons eu cette année le plaisir d’accueillir des têtes d’affiche reconnues mondialement

comme MM DUFUMIER, HALLE et APOTEKER.

Ces conférences exceptionnelles ont permis d'accueillir de nouveaux adhérents et d’agrandir notre rayon d’action.

Nous sommes conscients que nos actions doient être développées en direction des enfants.

L'expérience du rallye nature de Vourles a montré une compétence des adhérents pour préparer, présenter et accueillir 250 enfants sur 1,5 jours.

Les finances ont été maîtrisées avec rigueur et justesse. Toutefois nous restons, chaque année, confrontés à la recherche des fonds nécessaires pour assurer le fonctionnement de l’association et permettre la réalisation d'actions de qualité.

L’association lance un appel aux bonnes volontés et compétences pour continuer à réaliser des animations-nature de qualité en direction des enfants et adultes.

Le souhait de l’association est de fonctionner sur la base de commissions avec des responsables pour chacun des thèmes (voir ci-après).

Adhérents

Comme dans toute association, le nombre des adhérents évolue et on constate en 2015/2016 une baisse des adhésions. 76 personnes ont adhéré (-38 par rapport à 2014/2015) ce qui représente 39 familles, soit 59 adultes et 17 enfants.

La majorité des adhérents provient des communes du canton de Pélussin ( Pélussin, Maclas, Véranne, Roisey, St Appolinard ) mais aussi de plus loin.

Suite aux conférences, 54 adhésions ont été offertes aux participants qui le souhaitaient. C'est donc au total 130 personnes qui ont adhéré pour 92 familles soit 112 adultes et 18 enfants. Les adhérents proviennent de 38 communes différentes.

Actions réalisées en 2014/2015

  • 10 causeries: les vendredi soir, ouvertes à tous, elles connaissent un bon succès avec en moyenne 30 personnes, voire 40 à 50 participants et  même près de 300 personnes pour les conférences exceptionnelles de Marc DUFUMIER et Francis HALLE.

Ces conférences permettent de faire connaître l'association, même si elles n'apportent que peu de nouveaux adhérents.

  • 9 animations ou sorties: elles sont réservées aux adhérents et cette année quelques unes ont pu être organisées en lien avec le thème de la causerie (sortie rivière, visite de la centrale photovoltaïque des Haies).
  • Participation à plusieurs manifestations extérieures : la "fête des jardins" à Annonay, la foire bio de Vernosc, le festival de la photo nature de Vourles
  • Actions en matière de protection : sauvegarde des amphibiens; la "maison aux hirondelles" de St Pierre de Boeuf : Eliane et Jean MAZARD se sont rendus sur place tous les mardi pour nettoyer le trottoir devant la maison
  • Autres actions réalisées en 2105/2016:  les TAP, avec une seule intervenante : Clotilde DARCHE, la vente aux adhérents de 200kg de graines de tournesol, la fabrication de jus de pomme offert lors des différentes manifestations, la collecte de stylos usagés (36 points de collecte : écoles, mairies...)

Bilan financier 2015/2016

Le résultat positif net 2015/2016 s'élève à 6 066,04  € pour un montant de recettes de 8 944,98 € et un montant de dépenses de 2 878,94 €. Les comptes ont été arrêtés à la date du 31/08/2016.

L'association ne perçoit que très peu de subvention : en 2016, seulement 50 € de la commune de Maclas.

Dans les recettes 2016 figure le produit de l'opération de "l'arrondi" avec "Nature et Découverte" pour 4 863,34 €. Cette somme va être utilisée pour la réalisation de la tour à hirondelles de St Pierre de Boeuf.

Les adhésions représentent une recette de 730 € et près de 1 600 € proviennent des dons faits dans le "NichEuro" lors des manifestations.

A l'arrêt des comptes, c'est une somme de 12 286,06 € qui est en caisse, en incluant le reliquat des exercices antérieurs.

Budget Prévisionnel 2016/2017

Il est établi sur la base de 7 000 € de recettes nouvelles, dont une subvention de 3 000 € de la Compagnie Nationale du Rhône (C.N.R.) pour le gîte à hirondelles de St Pierre de Boeuf.

La prévision de dépenses s'élève à 12 320 € , incluant pour 10 000 € la réalisation du gîte à hirondelles de St Pierre de Boeuf, après reprise du solde positif de 12 286,06 €, c'est donc un solde de 6 966,06 € qui reste disponible pour 2016/2017.

Les bilans d'activité et financier sont approuvés à l'unanimité des présents  soit 20 voix pour.

Projets 2016/2017 établis par l'ancien Conseil d'Administration

(voir le détail dans le rapport de présentation téléchargeable)

Le Président présente les objectifs pour 2016/2017:

  • assurer les 10 conférences-causeries et une dizaine d'animations ou sorties-nature en rapport avec les thèmes abordés lors des conférences.
  • répondre aux diverses sollicitations en retour des actions de l'année précédente.
  • réfléchir sur l'amélioration des animations principalement à destination des enfants
  • poursuivre les actions de sauvegarde des espèces (hirondelles, amphibiens......)
  • poursuivre le déploiement du projet d'étude de biodiversité sur l'exploitation agricole de Chorée
  • participer à des événements extérieurs comme le festival photo nature de Vourles, la foire bio de Vernosc.....

Election au Conseil d'Administration

Comme toutes les associations, le CPN le Colibri ne peut fonctionner sans l'implication de ses membres.

Le CPN le Colibri a besoin de têtes et de bras :

  • pour apporter des idées nouvelles
  • pour accompagner enfants et familles lors des animations
  • pour réaliser des animations et des conférences
  • pour effectuer certaines tâches de gestion (finances, secrétariat, communication avec la presse, informatique/internet.....)
  • pour réaliser des tâches techniques/scientifiques sur le suivi de certaines espèces (rôle de sentinelle et/ou rôle d'animateur naturaliste) ou bien la fabrication de nichoirs.

Les postes actuels ont besoin d'aide dans différents domaines :

  • relation presse, communication
  • gestion du site internet
  • coordinateur, animateur/naturaliste pour l'opération "fréquence grenouilles", l'enquête hirondelles, insecte, herbier, la forêt......

Il est ainsi projeté la création de 5 commissions : conférences, animation-protection, événements extérieurs, étude, technique qui se rajouteront à la commission communication déjà en fonctionnement. Toutes les bonnes volontés pourront participer à ces commissions.

Les membres présents se positionnent ensuite sur leur souhait ou non d'intégrer le CA .

Deux membres ne souhaitent pas se représenter : Marc BISSON et Denis CHORON

Sont élus à l'unanimité au Conseil d'Administration : Hervé BOUYSSOU, Mathieu SCHENCK, Clotilde DARCHE, Maurice DECLERCK, Véronique JUTHIER, Jacqueline LAMIRAL, Jean LAVALLEZ, Eliane MAZARD, Jean MAZARD, Jean François MUZELLE, Samuel MESNIL, Thierry PELUCHON

Le Bureau de l'association sera élu lors de la prochaine réunion du Conseil d'Administration et les tâches de chacun seront alors définies.

Cette réunion du Conseil d'Administration aura lieu mercredi 16 novembre 2016 à 18h30  Salle du centre Médico Social à Maclas.

Publié le 08/10/2016 ~ 15:38  Haut
Assemblée Générale 2015/10  -  par Clotilde

Samedi 10 octobre 2015 Assemblée Générale -

Association "CPN Le Colibri"

COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE

 DU 10 OCTOBRE 2015

Etaient présents :

Annie BISSON

Marc BISSON

Hervé BOUYSSOU

Yannick CHAUD-RANCE

Guillaume CHORGNON

Denis CHORON Vice-Président

Clotilde DARCHE

Maurice DECLERCK Trésorier

Jean Luc JUTHIER

Véronique JUTHIER

Jacqueline LAMIRAL

Jean LAVALLEZ

Eliane MAZARD

Jean MAZARD

Jean-François MUZELLE, Président

Etait représenté :

Stéphane TARIN par Jacqueline LAMIRAL

Etaient excusés :

Marie Claude COURBON Secrétaire

Michel JABRIN

*          *          *

Ordre du jour:

*          *          *

Présentation et adoption des bilans : moral, d'activité et financier

(Pour les détails se reporter au rapport de présentation téléchargeable)

Le bilan d'activité est présenté par le Président Jean François MUZELLE et le bilan financier par le trésorier Maurice DECLERCK. Ces présentations font ressortir une année active en animations, conférences, actions de sauvegarde des espèces et interventions payantes.

La nouvelle offre payante a été réalisée pour répondre à la demande des mairies sur les Temps d'Activité Périscolaires (TAP), 5 mairies ont choisi de travailler avec le CPN le Colibri. Pour 2015/2016 cette activité risque d'être en baisse du fait de l'arrêt d'une des deux animatrices.

L'autre point important souligné par le Président est la stabilité des finances, ce qui permet d'envisager la réalisation des futures actions dans de bonnes conditions.

Comme dans toute association le nombre des adhérents évolue et on constate en 2014/2015 une baisse de la pratique des animations par les jeunes mais en revanche un engouement des adultes pour l'étude et la connaissance de la biodiversité locale (projet de Chorée).

En 2014/2015, 114 personnes ont adhéré à l'association pour 43 familles, soit 81 adultes et 33 enfants, ces derniers représentant 29% des adhérents. La majorité des adhérents provient des communes du canton de Pélussin (Pélussin, Maclas, Véranne, Roisey, St Appolinard ) mais aussi de plus loin : Lyon ,Saint Etienne.

Actions réalisées en 2014/2015

  • 9 causeries: les vendredi soir, ouvertes à tous, elles connaissent un bon succès avec en moyenne 30 personnes voire 40 à 50 participants, elles permettent de faire connaître l'association, même si elles apportent peu d'adhésions. Denis CHORON souligne le travail important qu'entraîne la préparation de ces causeries et en particulier l'implication d'Yvette BONET.
  • 8 animations: elles sont réservées aux adhérents et la fréquentation n'est pas toujours très importante d'où une proposition de modification pour 2015/2016 avec une sortie par mois en lien avec le thème de la causerie.
  • 6 sorties
  • Participation à plusieurs manifestations extérieures : Yves YGER, "le chemineau des herbes" à Pélussin et Annonay, la fête des jardins à Annonay, la foire bio de Vernosc, le démarrage du projet Chorée et l'opération de "l'arrondi" avec "Nature et Découverte". A noter le succès de cette action puisque 25 000 dons ont été effectués, soit un client sur deux pendant la durée de l'opération , ce qui a permis d'obtenir une somme de près de 5000€. Outre son aspect financier, cette action est très positive pour faire connaître l'association grâce à la présence à Lyon, pendant 5 journées, de 2 membres du Bureau de l'association.
  • Actions en matière de protection : sauvegarde des amphibiens; la "maison aux hirondelles" de St Pierre de Boeuf : Eliane et Jean MAZARD se sont rendus sur place tous les mardis pour nettoyer le trottoir devant la maison, cette opération apporte une reconnaissance de l'association au niveau local, ce qui permettra la réalisation du 2ème gîte à hirondelles à St Pierre de Boeuf dans de bonnes conditions de relation avec la mairie.
  • Les services vendus: le projet d'école avec "La Brise du Pilat" (école privée de Maclas) 18 sessions ont été réalisées avec 3 ou 4 classes; la Fête des jardins à Annonay; les TAP avec 5 écoles (Moidieu-Détourbe, Sablons, Pélussin, Roisey, Chavanay) action très importante jusqu'à 6 interventions par semaine des deux animatrices, un gros travail de préparation a été effectué par plusieurs membres de l'association; la vente de nichoirs à Chuyer à des particuliers et lors de la foire bio de Vernosc; la vente de 200 kg de graines de tournesol.
  • Travail du Conseil d'Administration et du Bureau : à noter l'engagement important des membres du CA qui se réunit une fois par mois et du Bureau tous les 15 jours. Cette année un travail important a été effectué pour améliorer la communication (communication en interne : mail, site internet mais aussi relation avec la presse)

Bilan financier 2014/2015

Le résultat positif net 2015/2016 s'élève à 3 107,56 € pour un montant de recettes de 9 436,16 € et un montant de dépenses de 6 328,60 €. Après reprise du résultat de l'année antérieure, le total disponible est de 5 952,24 €. Ce bon résultat permet à l'association d'envisager plus sereinement la mise en œuvre des actions futures.

Les comptes ont été arrêtés à la date du 31/08/2015. A noter qu'à partir de l'exercice 2015/2016 l'année comptable sera du 1er septembre au 31 août, pour une meilleure lisibilité des comptes en particulier par rapport à la périodicité des adhésions.

L'association ne perçoit que très peu de subvention : en 2015, seulement 50 € de la commune de Maclas.

Budget Prévisionnel 2015/2016

Il est établi sur la base de 7 440 € de recettes pour 7 190 € de dépenses. En recettes figurent les          4 800 € de l'opération de "l'arrondi" (avec "Nature et Découverte") et en dépenses pour 6 000 € la réalisation du gîte à hirondelles de St-Pierre-de-Boeuf. Par rapport à 2015/2016 les recettes provenant des TAP mais également les dépenses seront en nette diminution du fait qu'une seule animatrice interviendra dans deux écoles : Pélussin et Sablons

Les bilans d'activité et financier sont approuvés à l'unanimité des présents ou représentés soit 16 voix pour.

Projets 2015/2016 établis par l'ancien Conseil d'Administration

(Voir le détail dans le rapport de présentation téléchargeable)

Le Président présente les objectifs pour 2015/2016:

  • assurer les 10 conférences-causeries et une dizaine d'animations ou sorties nature en rapport avec les thèmes abordés lors des conférences.
  • répondre aux diverses sollicitations en retour des actions de l'année précédente.
  • Réfléchir sur le contenu des TAP et leur poursuite.
  • Réfléchir sur l'amélioration des animations principalement à destination des enfants
  • Poursuivre les actions de sauvegarde des espèces (hirondelles, amphibiens, projet Chorée...)
  • Poursuivre le déploiement du projet d'étude de biodiversité sur l'exploitation agricole de Chorée
  • Participer à des événements extérieurs comme le festival photo nature de Vourles, la foire bio de Vernosc.....

Concernant les conférences-causeries il est proposé, pour celle du 8 janvier 2016, l'intervention de Séverine FOREL, une apicultrice bio installée sur la commune des Haies : il s'agirait d'une conférence sur l'apiculture et les différentes questions autour des abeilles.

Yannick CHAUD-RANCE propose également de faire une conférence sur les études d'impact en matière d'environnement; cette proposition est retenue pour le programme 2016/2017.

COLIBRI sera présent à la foire bio de Vernosc le dimanche 13 décembre prochain, Jean-Luc JUTHIER précise qu'une foire bio devrait voir le jour à l'automne 2016 dans le Pilat.

Election au Conseil d'Administration

Comme toutes les associations le CPN le Colibri ne peut fonctionner sans l'implication de ses membres.

Le CPN le Colibri a besoin de têtes et de bras :

  • pour apporter des idées nouvelles
  • pour accompagner enfants et familles lors des animations
  • pour réaliser des animations et des conférences
  • pour effectuer certaines tâches de gestion (finances, secrétariat, communication avec la presse, informatique/internet.....)
  • pour réaliser des tâches techniques/scientifiques pour le suivi de certaines espèces (rôle de sentinelle et/ou rôle d'animateur naturaliste) ou la fabrication de nichoirs.

Les membres présents se positionnent ensuite sur leur souhait ou non d'intégrer le CA .

Sont élus au Conseil d'Administration : Marc BISSSON, Hervé BOUYSSOU, Guillaume CHORGNON ou Mathieu SCHENCK, Denis CHORON, Clotilde DARCHE,Maurice DECLERCK, Véronique JUTHIER, Jacqueline LAMIRAL, Jean LAVALLEZ, Eliane MAZARD, Jean MAZARD, Jean François MUZELLE

Questions diverses

Festival de la photographie nature et animalière de Vourles des 30 et 31 octobre et 1er novembre

Ce festival accueille 60 photographes, Colibri y participe gratuitement car il propose deux conférences: l'une sur l'effraie par Hervé BOUYSSOU et l'autre sur la transformation d'un jardin "chimique" en jardin bio par Denis CHORON.

Colibri aura un stand pendant les 3 jours, ce qui permettra de faire connaître l'association et de prendre des contacts. Le stand sera agrémenté par des photos prêtées par l'Ile du Beurre, des membres de l'association se relaieront pour assurer la permanence sur le stand.

Conditions de poursuite en 2016 des actions en matière de protection

Guillaume CHORGNON demande qui va prendre en charge les suivis amphibiens, hirondelles, ainsi que les sorties, actions qui étaient assurées jusqu'à présent par Lydie DUBOIS.

Il faudra décider si l'on poursuit ces opérations et dans quelles conditions, sachant que pour les amphibiens se pose la possibilité ou non de les transporter.

Publié le 08/09/2017 ~ 15:14  Haut

Samedi 26 août 2017  sortie balade sur les coteaux sud de Maclas à la rencontre des papillons du Pilat.


animpapillon.gif

C’est par une après-midi très chaude et ventée que nous nous sommes rejoints sur le site de Chorée en compagnie de notre guide Guillaume Chorgnon.

Nous voilà donc une petite troupe munie de filets à papillons, de boite-loupes, de divers guides et d’appareils photos… prêts à partir à la recherche de papillons.

Nous nous sommes d’abord demandé s’il n’allait pas falloir se mettre à l’abri du vent pour voir ces petites bêtes. Mais le chemin ne fut pas long à parcourir, que déjà volaient autour de nous des piérides du navet et autres insectes aux ailes écailleuses de couleurs diverses.

Guillaume Chorgnon, notre guide du jour, a répondu aux diverses questions que chacun se posait, comme : « quelle est la durée de vie des papillons ? » « Meurent-ils lorsqu’on leur touche les ailes ? » …

Et c’est non loin de la ferme, le long d’un pré cultivé, jonché de courges et de diverse plantes aromatiques en fleur que nous nous sommes finalement arrêtés pour en observer de plus près… Certains d’entre nous essayaient d’en attraper avec des filets tandis que d’autres feuilletaient les guides pour trouver leurs noms. D’autres encore, appareil photo en main, tentaient d’attraper l’image de ces petites fées ailées en pleine activité… Et c’est ainsi que l’après-midi est passée d’une traite !

Au final, nous avons pu observer des papillons de plusieurs espèces : des Piéridés : piéride du navet, piéride du chou (plus grosse et reconnaissable à leur tache noire en faucille à l’angle des ailes postérieures), piéride de l’ibéride (un papillon plutôt rare, puisqu’il commence tout juste à arriver dans notre région) ; des Lycénidés : des azurés plus ou moins bleus, un cuivré, un collier de corail ; des Hespéridés : une sylvaine, une hespérie faux-tacheté ; et des Nymphalidés : des procris (connu également sous le nom de fadet commun), des myrtils, des mélitées des mélampyres, un petit nacré (qui est fort joli avec ses tâches argentées) et une petite violette…

Nous avons pu voir que les papillons se démarquent les uns des autres, par la couleur de leurs ailes, du dessus et du dessous, par les tâches sur leurs ailes : leur forme, leur disposition, leur quantité, mais également leur habitat, leur rythme diurne ou nocturne et même la couleur de leur tête ! Certains se tenaient tranquilles tandis que d’autres voletaient sans cesse. Nous avons même vu certains papillons âgés avec leurs ailes qui commencent à se déliter. Que de diversité !

Merci à Guillaume et tous ceux, petits et grands, qui étaient présents ce jour-là, pour ces beaux moments d’émerveillement passés ensemble pendant cette balade en pleine nature du Pilat !

PS : Nous en saurons encore davantage à la prochaine conférence du 8 septembre 20h30 que donnera Guillaume Chorgnon à la salle des fêtes de Véranne sur le sujet des... " Papillons du Pilat " !

Publié le 07/09/2017 ~ 16:33  Haut

Vendredi 02 juin 2017  Le réchauffement climatique pour le Pilat par Christian DAVID.       

Changement climatique : le Pilat va-t-il ressembler aux Cévennes ?

            C’est pour répondre à cette question - et à beaucoup d’autres ! - que, vendredi 2 Juin 2017 à la salle des fêtes de Bessey. Christian DAVID, prévisionniste à Météo-France, a fait, devant une quarantaine de participants à l'une des conférences grand public organisée mensuellement par l’association "le Colibri", une présentation sur le thème du changement climatique dans le Pilat,

            Au niveau mondial, la fonte des glaciers depuis un siècle, et la tendance à la hausse des températures, comptent parmi les traits les plus visibles de ce changement climatique. La moyenne des températures sur de longues périodes a également augmenté dans le  Pilat, comme sur les régions proches (vallée du Rhône, vallée de la Loire, vallée du Gier, etc.) . Et, toujours dans le Pilat,  s’il n’ y a ,  bien sûr,  jamais eu de glacier depuis un siècle, en revanche,  il y a eu une tendance à la baisse de l’enneigement,  à cause d’une tendance à la hausse de la limite pluie-neige, alors que les cumuls de précipitations n’ont pas enregistré de tendance particulière (ni hausse, ni baisse).  Avec ces cumuls de précipitations en moyenne identiques à ceux d'il y a un siècle, le Pilat se trouve entre les précipitations devenues plus abondantes en Europe du Nord, et moins en Europe du Sud. Cependant, la hausse des températures estivales a favorisé une évaporation,  devenue en moyenne plus forte qu’avant,  d’où une propension à l’assèchement estival. Tous ces résultats ont été détaillés au public grâce à des graphiques, à partir de données de températures et précipitations dans notre région, et expertisées par Météo-France, selon les normes de l’Organisation Météorologique Mondiale.

            Et pour le climat à venir ? Météo-France  fournit des simulations informatisées, sur l’évolution du climat futur, que ce soit dans le monde, en France, ou dans notre région. Ces simulations, effectuées conjointement à celles du Centre National de Recherche Scientifique, sont présentées aux acteurs  du Groupe International d’Experts sur le Changement Climatique (le GIECC).  Le réchauffement sera plus intense au XXIème siècle, son ampleur dépendra du niveau futur de nos émissions de gaz à effet de serre, avec des étés en moyenne plus chauds que 2003 à la fin du XXIème siècle, si nous, êtres humains, continuons d’augmenter nos émissions dans le futur, comme nous venons de le faire depuis le début de l’ère industrielle.  En revanche, si nous réduisons suffisamment nos émissions, nous aurons des étés, en moyenne moins chauds à la fin du siècle, qu’en 2003. Le changement climatique futur déplacera vers le Nord de nombreuses espèces végétales, et aussi le risque de feux de forêt.  Ce dernier risque, cantonné  aujourd’hui essentiellement sur le Sud des départements de la Drôme et de l’Ardèche, devrait remonter vers le Nord...tout près du Pilat...Il faudra suivre de près le changement climatique futur, ses conséquences, et s’adapter, cette adaptation sera-t-elle facile ou difficile ? Tout dépendra de nos émissions futures de gaz à effet de serre…

* Pour en savoir plus : sur le web :

http://www.ipcc.ch/  (GIEC, basé à Genève)

www.umr-cnrm.fr  (Centre National de Recherches Météorologiques)

www.drias-climat.fr   (projections régionales sur la France)

www.meteofrance.com   (avec rubrique sur le changement climatique)

Publié le 16/06/2017 ~ 22:29  Haut

Vendredi 05 mai 2017  L'habitat participatif et la construction en coopérative. Principe et expérimentation par Catherine LAVALLEZ.       

Une quarantaine de personnes ont découvert les principes de l'habitat participatif et de la construction en coopérative à partir d'une expérience genevoise : l'immeuble "Soubeyran 7".

0505_grd.JPG

Catherine LAVALLEZ a présenté les principes fondateurs et le déroulement des différentes phases de la construction, par la  Coopérative "Equilibre", à Genève, de ce bâtiment de 38 logements abritant environ 130 personnes sur 5 niveaux.

Bâtiment pour lequel Catherine a été impliquée dès les premières réflexions et qu'elle habite depuis mars 2017.

  • Déroulement sur 8 années, en 4 phases → voir le diaporama pour une présentation détaillée.

    - de 2009 à 2012 : réflexions sur l'évolution de la coopérative et recherche d'un terrain

    - 2012 – 2013 : choix structurels : créer le groupe des futurs "potentiels" habitants et définir les règles de son fonctionnement, choisir les architectes, définir les lignes directrices du projet architectural : une construction écologique, un lieu de solidarités entre habitants

    - de 2014 à 1016 : réalisation : attribution des logements, chantier participatif de construction de l'immeuble.

     - depuis le 24 décembre 2016 (emménagement) : "navigation"  : intégration des nouveaux entrants, organisation générale (réunions, économat), gestion des communs (chambres d'amis, salle commune, bibliothèque, buanderie, toiture jardin, atelier...), installation sanitaire, auto partage, auto-consommation électrique...

  • Les points forts qui ont retenu particulièrement l'attention du public de la conférence, car ils caractérisent fortement le projet et lui donnent son originalité :

    — Qu'est-ce qu'une coopérative d'habitation ? forte implication des coopérateurs à toutes les phases. Les principes de fonctionnement de ces coopératives :

    - Une société sans but lucratif ;

    - Le capital de la société est constitué de parts sociales : lors de la construction, les futurs habitants doivent acheter en parts sociales les 5 à 10 % de fonds propres nécessaires à la coopérative pour qu'elle puisse obtenir les prêts bancaires. Dans le cas de l'immeuble "Soubeyran 7", cela représentait une somme d'environ 5000 Francs suisses par pièce;

    - La coopérative est propriétaire et les coopérateurs sont locataires ;

    - Les loyers sont généralement inférieurs à la moyenne du marché de Genève.

    Dans le canton de Genève il existe une soixantaine de coopératives d'habitation.

    — Une politique publique volontariste : une telle opération n'aurait pu voir le jour sans l'existence d'une forte volonté politique du canton et de la ville de Genève qui cherche à densifier son centre ville. Pour cela, elle accepte de louer, par des baux avantageux de 100 ans, à des coopératives d'habitat, des terrains pour qu'elles y construisent des immeubles collectifs d’habitation.

    — Un projet écologique et solidaire, délibéré collectivement :

    Les futurs habitants de l'immeuble ont délibérément opté, dès le départ, pour une construction écologique : recyclage des eaux usées, recours aux énergies renouvelables, un seul ascenseur....

    — Un lieu de vie où peuvent se développer les solidarités entre les habitants 

    Arbitrages collectifs entre les grands investissements. Disposition des pièces et des appartements Au sein de l'immeuble, plusieurs locaux sont d'usage commun : salle de réunion, buanderie, toit-jardin, atelier, ….

    — Un chantier participatif 

  • accompagnement externe
  • participation de 2 x 3 semaines et 2 x 3 jours supplémentaires par appartement
  • un apprentissage au fil des sessions

    — De nouvelles ambitions pour l'avenir :

                - apprendre à vivre ensemble

                - la coopérative "Equilibre" s'apprête à construire de nouveaux immeubles

                - développer les collaborations entre coopératives sur de multiples plans (mobilité, approvisionnements, gestion des déchets...)

et à consulter son rapport via Habitat coopératif

Publié le 25/05/2017 ~ 17:57  Haut