Pour cet hiver, si vous souhaitez des graines de tournesol pour les oiseaux, me le faire savoir au 06 07 49 30 97.  Merci pour eux !   - Maurice -
Forum - Conférence Francis Hallé a Roisey - De nouvelles familles de plantes par mutation ? pourquoi non ?

Nombre de membres 138 membres
 


le 13/05/2016 ~ 11:34
par Thierry

Thierry

Admin. Forum


De Thierry

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer la différence entre une famille de plantes et les espèces d'une famille ?

Le nombre de familles est-il fini et immuable ? ne dépend-il que de la définition qu'on lui a donné ou bien d'une catégorisation de génomes ?

Merci

Poster une réponse Haut  

Réponse n° 1
--------
le 13/05/2016 ~ 11:35
par Thierry

Thierry

Admin. Forum


De Guillaume le 13/03/2016

Bonjour,

Non je ne crois pas que le nombre de famille soit immuable. Je pense que vous connaissez le principe de la classification des êtres vivants ? Des boîtes qui contiennent d'autres boîtes... Mais comment sont choisies les boîtes ? Actuellement il me semble qu'elle sont effectivement définies par une approche génétique, pas proximité de génome. Les espèces les plus proches sont rassemblées en genre, eux-mêmes rassemblés en famille, etc.
Pour l'espèce par contre il y a une définition classique qui dit que 2 individus sont de la même espèce s'ils peuvent avoir une descendance.

Infos à compléter/préciser par un généticien !

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 2
--------
le 13/05/2016 ~ 11:37
par Thierry

Thierry

Admin. Forum


De Thierry le 14/03/2016

Merci Guillaume pour ton retour qui va me pousser à creuser le sujet car il me semble constituer finalement le fondement de cette biodiversité à laquelle nous voudrions revenir.

Quand j'ai posé le question pendant la conférence de Fr. Hallé "Apparaît-il de nouvelles familles de plantes (et non pas espèces) par mutation ou autre, et a-t-on idée du rythme d'apparition par rapport à disparition ?", je me suis trouvé un peu bête quand il a répondu "Non, ce qu'il apparaît ce sont de nouvelles espèces !".

C'est là que je me suis dit, il faut que je comprenne pourquoi pas de nouvelles familles ? (question de définition ?, de finitude issue d'une époque originelle ? , d'un nombre fini de propriétés prises en compte donc de boîtes à notre disposition ?...) 

Je crois que la notion de famille date de Darwin ou d'un copain de son époque et que la génétique alors balbutiante n'est peut-être pas le critère initial de différenciation. Aussi je te propose que nous collections ensemble des infos sur le sujet puis que nous rédigions une synthèse à éditer ensuite sur notre site de Colibri ?

Qu'en penses-tu ?

Thierry tpeluchon@orange.fr

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 3
--------
le 13/05/2016 ~ 11:38
par Thierry

Thierry

Admin. Forum


De Guillaume le 14/03/2016

Je crois que j'ai compris ton questionnement ! En fait, effectivement on peut dire d'une certaine manière que de nouvelles familles peuvent apparaitre. Je pense que ce que M. Hallé a voulu dire, c'est que l'apparition de nouvelles espèces, on arrive à l'expliquer par des raisonnements : par exemple 2 groupes d'une même espèce se retrouvent isolés l'un de l'autre, ils évoluent "chacun de leur côté", et quelques millions d'années plus tard, si 2 individus de chaque groupe se croisent de nouveau (un mâle et une femelle !), ils ne peuvent plus se reproduire. On a donc 2 espèces à partir d'une.
Au contraire il me semble que l'apparition d'une nouvelle famille ne peut pas se démontrer puisque il ne s'agit que de regroupements que l'on fait après coup, mais c'est purement théorique, ça n'a pas de réalité biologique.

Par rapport aux classifications, il y a de bonnes explications sur wikipédia je trouve. Voir par exemple
https://fr.wikipedia.org/wiki/Classification_scientifique_des_espèces
Linné est à l'origine de la classification classique. C'était basé sur des ressemblances morphologiques, et ça marchait pas mal sauf que parfois des espèces se ressemblent alors qu'elles sont très éloignées au niveau de leur génome. Ce dernier à l'avantage de refléter l'évolution, l'histoire des espèces, donc on est à priori plus proche de la notion de famille 

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 4
--------
le 13/05/2016 ~ 11:41
par Thierry

Thierry

Admin. Forum


De Thierry le 15/03/2016

Intéressant ton lien Wikipédia qui décrit et explique que la première classification de Linné (1707 - 1778) dite classique ou traditionnelle est obsolète depuis la moitié du 20ème siècle pour avoir été remplacée par la classification phylogénétique fondée sur le modèle évolutif et la notion d'ascendance commune (ou phylogénie). La hiérarchie fixe de catégories (les rangs taxinomiques : espèce, genre, famille, etc.) est donc abandonnée au profit d'un système de taxons emboîtés les uns dans les autres fondé sur les méthodes de la cladistique, méthode établie en 1950 par Willi Hennig.

"La classification traditionnelle ou classique, qui se base sur les ressemblances les plus visibles entre les espèces, est facilement utilisable par le grand public, mais elle ne reflète pas correctement les proximités évolutives entre espèces. La classification phylogénétique a remplacé la classification traditionnelle dans la plupart des milieux scientifiques, dans l'enseignement secondaire en France, et même dans l'enseignement primaire". J'ai dû sécher certains cours !

Je t'invite à poursuivre la découverte de cette classification phylogénétique sur Wikipédia et on en discute car cette nouvelle classification me parait moins statique pour ne pas dire plus dynamique car fondée sur l'évolution et la notion d'ascendance comme tu l'indiques dans ton article précédent.

Poster une réponse Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Forum